Nos Partenaires

 

 

 

 

 

 

Que ce soit pour l’imprégnation d’un savoir faire développé ou pour le renforcement de ses ressources, le CENAFFIF a érigé un réseau de partenariat international de grande ampleur.

Plusieurs actions avant-gardistes ont été réalisées dans le cadre de ce partenariat et essentiellement avec des organismes internationaux de valeur ayant une vocation similaire.

On vous présente ici un aperçu sur les retombées clefs dudit partenariat :

  • Le CENAFFIF a collaboré avec l’AFPA qui présentait le maître d’ouvrage délégué pour la réalisation des composantes immatérielles des projets de création et de réhabilitation des centres sectoriels de formation dans les secteurs du bâtiment, de la soudure, de la construction métallique et des métiers de l’industrie aéronautique
  • Le CNAM a mis en vigueur la fonction de prospective au sein du CENAFFIF qui consiste en la dotation de compétences relatives à de nouvelles voix en partenariat, l’instauration d’un Master en ingénierie de formation et la formation des examinateurs de la VAE.
  • Le partenariat entre SWISSCONTACT et le CENAFFIF (financé par la coopération suisse) s’est axé sur l’amélioration des compétences des formateurs à travers l’organisation de modules de formation en pédagogie entrepreneuriale, la promotion de la certification public-privé des formations.

(Coopération Triangulaire Tuniso-Yéménite-Japonaise)

  • Dans le cadre d’une coopération triangulaire Tuniso-Yéménite- Japonaise, le CENAFFIF a prodigué des formations techniques et pédagogiques selon l’approche par compétences au bénéfice de formateurs Yéménites dans le secteur de la mécanique automobile.
  • La collaboration qui a été engagée entre le CENAFFIF et l’OIF s’est centrée sur le renforcement de la réforme de la formation professionnelle dans les pays francophones.

Elle a concerné principalement les programmes exploités dans les politiques de la formation professionnelle, l’approche pédagogique mobilisée dans la formation étant l’approche par compétence et la formation portant sur l’entreprenariat et le travail indépendant.

  • Cet acte de partenariat avec BRITISH COUNCIL visait la consolidation et l’incarnation de la pratique de la langue Anglaise dans le dispositif de la formation professionnelle. Et ce, dans le but d’améliorer l’employabilité des diplômés.

Les axes clefs autour desquels s’est articulée cette œuvre sont la formation des formateurs (certification TKT de l’université de Cambridge), la révision des programmes et des contenus de formation et l’amélioration des approches pédagogiques.

(Coopération bilatérale Tuniso-Belge)

L’objectif principal de ce projet était le renforcement de l’apprentissage de la langue Française « ciblée métiers » dans les parcours de formation.

(Coopération Tuniso-Allemande)

Dans ce cadre, le CENAFFIF a participé à la mise en œuvre de certains projets en l’occurrence celui du  « Pacte pour l’emploi en Tunisie ».

Ce projet ayant comme visée l’amélioration de l’employabilité des jeunes en adaptant la formation professionnelle initiale et continue aux besoins des entreprises.

Il a touché principalement neuf centres dans les secteurs électromécaniques et habillement, mécanique auto, hôtellerie et énergies renouvelables.

La coopération avec GIZ

a débouché sur la création d’un portail d’accès et d’amélioration de l’emploi. Ce portail a comme vocation le lancement et la mise en œuvre d’approches favorables au développement de l’emploi, avec des programmes de formations et d’insertion dans des entreprises de différents secteurs d’activités.